Forum fermé pour cause d'inactivité. Mais bientôt une version 2 donc à bientôt ! (:

Partagez | 
 

 Rencontre sous les étoiles. {with Elea}

Aller en bas 
AuteurMessage
Aelia
Rang 3
avatar

Messages : 481
Elys : 2667
Age : 33

MessageSujet: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Dim 29 Avr - 17:45


Elea ~ Aelia
"Vivre ce n'est pas seulement changer, c'est continuer. "




La ville était plongée dans le noir, j’accélérai le pas, les rues de Véga en pleine nuit étaient peu sûres et je ne voulais absolument pas provoquer le destin. Je rabattis la capuche de ma large cape noire sur mon visage, la ville était remplie de brigands et voleurs qui lorsque le soleil se couchait, s’éveillaient pour égorger le premier passant venu. Il n’y avait pas un bruit dans la rue, un chat noir m’effraya en traversant la rue et je souris devant ma peur absurde. Il est vrai que je préférais être accompagné mais seul le poignard qu’Elvira avait mis dans ma main mécanique était avec moi dans cette nuit. Je l’effleurai et cela me rassurai, d’un mouvement de main, la lame sortit et elle brilla dans la nuit. Je la rangeais d’un autre mouvement, j’étais aussi à l’aise qu’un manche à balai avec une arme mais en dernier recours, cela pourrait servir.
J’avais quitté le château du Seigneur Eolithe le plus rapidement possible et n’avait pris que le strict minimum, je gardais la lettre dans ma poche, je connaissais le contenu presque par cœur. Je l’avais lu et relu pendant le trajet en calèche et malgré l’inconfort du transport, j’avais voyagé dans un état second.

---------------------------------------------------------------------------------------
Chère Aelia,

J’espère que tout ce passe pour le mieux pour toi et que tu te plais dans ta vie au château. Tu dois avoir engloutis la bibliothèque ducale depuis le temps, tes nombreux voyages ont dû te passionner. Tu dois être étonnée de recevoir une lettre de moi après tout ce temps mais j’ai besoin de toi. J’ignore si tu recevras cette lettre à temps mais ma sœur est gravement malade et mon père refuse qu’un Sylécate l’approche. Tu sais pourquoi.
Mais Ehli dépérit et je te supplie de venir l’aider, tu es la seule personne ayant assez de pouvoir pour la guérir. Je t’en prie.


Ilipha, ton amie.
---------------------------------------------------------------------------------------

Ilipha… nous nous étions connu au château, son père était chargé de s’occuper des chevaux du Seigneur et ce fut la première personne qui m’adressa la parole à mon arrivée. Blessée au plus profond de moi-même de la trahison de mon père, elle m’avait aidé à remonter la pente. Pas de parole mais une présence constante, toujours là pour me soutenir. Et fur et à mesure que le temps passé, Ilipha avait fait recouler la vie en moi. Même lorsque ma main droite disparut, remplacée par cette main mécanique, elle réussit par sa joie et son appui, à me faire accepter ce nouveau membre. Nous avions passé des étés ensemble à jouer dans la forêt, et faire des farces aux cuisiniers.

Malheureusement, la mère d’Ilipha tomba malade et aucun des Sylécates ne réussirent à la guérir et elle mourra quelques temps plus tard. Le père d’Ilipha en fut inconsolable et depuis ce temps-là, il vouait aux Sylécates une haine profonde. Ils avaient déménagé quelques temps après, voulant s’éloigner de tout endroit rappelant ce funeste évènement. Je n’avais même pas pu consoler mon amie ou lui dire au revoir, je ne réussis jamais à la retrouver et ce n’est qu’il y a deux jours que cette lettre perturba tout. Ma décision fut prise en quelques secondes et je courus vers le bureau du Seigneur Eolithe pour lui annoncer que je serais absente pendant une semaine. Contre son avis, je partis seule : il ne fallait pas que le père sache qui j’étais et que ma caste était celle des Sylécate. J'étais Péromère par ma mère. Je serais Péromère.
Je serai les pans de ma cape pour me réchauffer du froid de la nuit, il fallait encore traverser la partie Ouest de Vega avant d’arriver à leur maison – que m’avait indiquée un garde à l’entrée de la ville-.

La lune brillait dans le ciel et je l’admirai un instant avant de poursuivre mon chemin.

_________________
Signature by Erwan !
Spoiler:
 


Dernière édition par Aelia le Dim 10 Juin - 18:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Rang 1
avatar

Messages : 6
Elys : 2350
Age : 25

MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Dim 29 Avr - 19:37

Je venais d'arriver à Vega, j'y avais été envoyé afin de surveiller la ville. On avait eu des échos selon lesquels il s'y passait des choses.
J'y étais déjà venue une fois auparavant, lors de mon voyage à travers Elysphère. J'avais donc décidai de me téléporter dans l'auberge Ilos dans laquelle j'avais passé deux nuits. Malheureusement, je suis encore loin de maîtriser parfaitement ce pouvoir, je me retrouvai sur le toit de l'auberge et mon entrée par les tuiles ne passa pas tout à fait inaperçue. J'inventai rapidement une histoire de dispute que tout le monde cru, heureusement pour moi. Je m'installai donc au bar et commanda une boisson. Plus tard dans la soirée, je sortis dans la nuit afin de prendre un peu l'air. Je m’apprêtait à rentrer lorsque j'entendis le bruit caractéristique d'un fiacre. Intriguée, je m'avançai en direction du bruit et vit une jeune femme qui en descendait. Ce n'était que mon premier soir dans la ville, mais je pouvais très bien le commencer avec une filature, je me mis donc à la suivre le plus discrètement possible, en priant pour qu'elle ne me remarque surtout pas. Je frissonnai dans l'air glacial de la nuit. Je n'avais pas pensé à prendre de veste ni de cape pour me réchauffer et je le regrettai profondément. A ce rythme, mes bras n'allaient pas tarder à devenir bleus, et je commençai à claquer des dents. J'eus beau essayer de maitriser ce tremblement, je n'y parvins pas. C'est alors que je vis un magasin de vêtements à ma droite, fermé. J'y entrai tout de même, en forçant la porte et en faisant beaucoup de bruit. Je récupérai un manteau, violet sombre, parfait pour se fondre dans la nuit. Je fouillai au fond de ma poche et en extirpa de l'argent que j'abandonnai sur le comptoir. Lorsque je sortis, je ne vis tout d'abord plus ma mystérieuse inconnue, puis je la vis au loin et poursuivit ma filature, direction quartier ouest, il me sembla.
Alors que je suivais toujours la jeune femme, des rats me passèrent entre les jambes. Je compris pourquoi environ trente secondes plus tard lorsque je sentis de l'eau me chatouillai les jambes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelia
Rang 3
avatar

Messages : 481
Elys : 2667
Age : 33

MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Mar 1 Mai - 20:47


Mon cœur ralentit sa danse folle et arriva à un rythme normal, la lune soudain fut voilée par des épais nuages et plongea la ville dans les ténèbres. Je faillis déraper sur une dalle mouillé et me rattrapai in extremis. Soudain je perçus un faible bruit de fracas, comme du verre brisé, j'arrêtai de respirer et attendis. Mais rien ne vint.

- Allez Aelia, plus que quelques minutes et tu seras dans une maison chauffée à l'abri... avec une blessé mortellement et un gentil monsieur détestant les Sylécates...

Je n’étais pas dans une position enviable, même mon salut était dangereux et je n’étais en sûreté nulle part. Mais être arrivée à destination me permettait d’arrêter mon esprit de s’emballer et de voir la mort à chaque rue. Parler seule, ça fait peur pour ceux qui m’entouraient mais ça rassurait énormément et comme il n'y avait personne aux alentours, j'usai de tous les moyens pour calmer cette peur grandissante. Mais surtout j'avais toujours cette étrange impression, une impression qui me collait à la peau, une désagréable sensation coulant le long de mon dos. J’essayai de la chasser mais elle rester là, incrustée. Une sensation de mal être qui me fit frissonner, je n’étais pas seule. Le bruit que j’avais entendu ne venait pas de nulle part et n’était sûrement pas bon présage mais plus que le fait de ne pas être isolée, cette impression toujours présente me portait à croire qu’on m’observait. Mon esprit gravit d’un pas le fossé entre observée et suivie.

Je ne pus que maudire ma chance même si ce n’était qu’un saisissement, je n’étais sûre de rien. C’était ce mince doute qui me retint de m’enfuir en courant- ce qui n’aurait rien arrangé-, j’accélérai seulement imperceptiblement mes pas. Les informations se brouillaient dans ma tête et je me forçai à me calmer, tu en avais vu d’autre Aelia. Quand je réussis enfin à avoir l’esprit clair, une perfide réalité vint : trou de mémoire. Sous le coup de la peur, j’avais oubliais le plan, j’eus beau me remémorer la carte, les ruelles s’entrecroisaient et tournoyaient. Impossible de me souvenir. C’était trop bête ! Je me mordis la lèvre, c’était une journée vraiment exécrable ! Je me retrouvais seule, perdue au milieu de nulle part, avec personne pour me venir en aide.

L’idée que quelqu’un me suivait n’était peut-être pas aussi bête que cela et me serait peut-être utile. Je fis le vide en moi, m’arrêtai pour mieux écouter autour de moi. J’essayai de percevoir le moindre son qui pouvait trahir mon éventuel pisteur. Le silence de la nuit me répondit ainsi que le grincement d’une enseigne de boulangerie. Mais alors que je cherchais toujours dans ce néant sonore, je sentis froid au niveau de mes pieds, j’ouvris les yeux et vis l’eau coulant tout autour de moi. Une rivière parcourant la ville –l’Ilive si je m’en souvenais bien- avait du déborder de son lit et venait inonder les bas quartiers de la ville. L’eau montait rapidement mais sûrement et tandis que je pestais contre cette malchance et injurié celle-ci de noms d’oiseaux particulièrement grossiers, je devais trouver un endroit pour éviter l’eau dévastatrice, se réfugier dans une maison à cette heure de la nuit était impensable. L’eau m’arrivait à présent en haut des mollets, j’allais devoir trouver un perchoir. Une vieille auberge fermée prit cette fonction, j’escaladais péniblement la maison en montant sur un tonneau et m'aidant des espaces entre les briques. En quelques minutes d’effort je fus sur le toit de la bâtisse, il ne devait s’y trouvait personne et on n’allait sûrement pas m’expulser de mon abri. J’allais attendre tranquillement la fin de l’inondation et que l’eau soit vidée par les égouts primaires de la ville. Selon mes calculs, cela devrait durer environ une petite heure pour que la rue soit de nouveau praticable et deux pour qu’elle soit presque entièrement sèche.

J’observais la ville avec ennui pendant un long temps telle une autruche perchée sur son nid. L’autruche décida de ne pas laisser cet imprévu demeurait inutile et entrepris d’ouvrir son sac et d’y prendre un livre. On se plaignait de n’avoir jamais de temps pour lire, j’en avais, j’allais l’utiliser. J’avais seulement un pincement au cœur en pensant à la sœur de mon amie. Je priai pour que son état ne s’aggrave pas et qu’elle puisse attendre une toute petite heure.

_________________
Signature by Erwan !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Rang 1
avatar

Messages : 6
Elys : 2350
Age : 25

MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Mer 30 Mai - 11:50

L'eau continuait à monter, inexorablement. Comment cela était-il possible ? Je trempais un doigt dans l'eau, et le léchai, l'eau était douce, ce n'était donc pas la mer. Je me rappelai soudain la petite rivière qui traversait Vega, l'Ilive, si ma mémoire était bonne. Elle devait déborder de son lit. Pourtant, il n'avait pas tant plu que ça ces derniers temps ... je décidai d'éclaircir cette histoire plus tard. L'eau m’arrivait déjà aux genoux, il était urgent que je me trouve un endroit où rester au sec en attendant que le niveau d'eau baisse de nouveau.
Devant moi, je vis que l'étrange jeune femme avait disparu. Elle avait été plus rapide que moi, elle avait du trouver un endroit bien au sec. Je pouvais toujours me téléporter et retourner à l'auberge mais je ne voulais pas perdre l'intruse de vue. Je décidai donc de monter sur l'un des toits de la ville. J'avisai une gouttière et grimpai. Je me retrouvai sur le toit d'une petite maison. Une fois au sec (mais loin d'être au chaud), je jetai un coup d’œil sur la rue, l'eau continuait de monter, elle atteignit bientôt le premier étage de la maison, elle serait bientôt à mon hauteur, je devais me dépêchai de trouver un autre lieu où me réfugiai. Regardant autour de moi, j'avisai une maison plus haute que la moyenne. Mais 200 mètres d'eau la séparait de mon toit. Que faire ? J'avais le choix entre rester où j'étais en espérant que l'eau redescende et nager 200 mètres dans de l'eau froide pour au final me retrouver dans un endroit où je serais sûre d'être au sec. Mais pas de sécher. Je finis tout de même par choisir la deuxième option. Je sécherais plus tard. J'entrepris donc de redescendre par la gouttière et me laissai glisser dans l'eau. Elle était terriblement froide. Prenant une grande inspiration, je plongeais la tête sous l'eau et commençai à nager. J'avais froid. Je frissonnais. L'eau commença à engourdir mes membres, je ne sentais presque plus mes jambes. Je relevai la tête, la maison que je devais atteindre me sembla affreusement loin. Au prix d'un effort surhumain, je continuai à battre des pieds. Je finis par atteindre la maison que je voulais. Comme précédemment, je grimpai grâce à la gouttière. Mais j'avais les mains mouillées et les pieds qui glissaient. Mes jambes ne m'obéissaient presque plus. J'arrivai cependant sur le toit. Dès que je fus bien au sec, je m'étendis et sombrai lentement dans le sommeil.

Je ne sais pas combien de temps je dormis, mais lorsque je me réveillai, il faisait toujours nuit et l'eau ne semblait pas être rentrée dans son lit. Je décidai de rester allongé, aux aguets. J'entendis alors le bruit caractéristique d'un livre dont on tourne les pages qui me réveilla. Intriguée par ce bruit, je regardai autour de moi et je vis ma mystérieuse inconnue en train de lire un roman. Je décidai de me rapprocher, en restant à plat ventre. Tout doucement, je m'avançai de quelques centimètres. J'eus l'impression d'avoir fait énormément de bruit. Je relevai la tête affolée, j'espérais bien ne pas avoir été remarquée. Je finis pas décider de rester où j'étais et de ne plus bouger jusqu'à ce que la jeune femme reparte. Je pourrais alors continuer ma filature tranquillement. Pour ne pas me rendormir, et ainsi, louper mon inconnue, je décidai de regarder ce qu'il se passait en bas. J'eus simplement besoin de me redresser légèrement sur mes coudes. L'eau ne paraissait pas avoir baissé, bien qu'avec cette obscurité, je n'aurais pas juré. Je me redemandait pourquoi l'Ilive avait débordé. Je ne parvenais pas à trouver d'explication rationnelle. Cela ne pouvait pas être du à la pluie, ces derniers temps, il avait très rarement plut. J'en étais là de mes réflexions lorsqu'un bruit étrange attira mon attention. Je reportai mon attention sur l'eau et ce que je vis me stupéfia. D'immenses siphons s'étaient créés attirant en leurs centres tous les objets qui étaient restés dehors. Je contemplai ce phénomène tout le temps qu'il dura, environ une demi-heure, je pense. Mais alors que les siphons se refermaient, l'eau se mit à baisser très rapidement et une étrange créature se dessina sur la chaussée. Je n'eus pas le temps de le regardai plus en détail. Elle se redressa, elle devait bien mesurer deux mètres cinquante et se mit à avancer droit sur notre maison. Cette fois-ci, je me redressai, et je ne me préoccupai plus du bruit que je faisais, je me mis à courir, il fallait absolument que je prévienne l'inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelia
Rang 3
avatar

Messages : 481
Elys : 2667
Age : 33

MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Ven 1 Juin - 18:09


Comme toujours lorsque je lisais, je me coupais complètement du monde extérieur, c’est comme si le livre m’absorbait et que je demeurais sourde à toutes protestations du monde réel. Je souris en lisant un passage particulièrement ironique de l’auteur et me plus à laisser vagabonder mon esprit dans ces merveilleux histoires des Légendes Perdues, le ciel gris se transformait peu à peu en un voile bleu étincelant sous le soleil couvert de dodus nuages, l’herbe me portait sous la rafale du vent et des champs de fleurs me faisaient face. Un cheval partit au galop et son cavalier passa devant moi sans me voir, je tenais toujours mon livre à la main, lisant avec légèreté. Soudain un ogre surgit, ses énormes crocs bavant menaçants le chevalier. Il sortit sa lance et le combat continua. Ils semblaient s’attaquer sur des nuages verdoyants, mon imagination les faisant se mouvoir telle de la brume. Les lames s’entrechoquaient sans un bruit, impossible mais réel dans cette imagination. Le soldat fut propulsé et il retomba lourdement par terre, son cheval disparut avec une bourrasque. Le héros se releva comme sur des ressorts et couru vers le monstre. La lame fit tomber sur le sol de lourdes gouttes de sang vert et l’ogre poussa un long grognement. Quelque chose clochait. Le grognement se répéta, plus fort et comme décalé de cette rêverie. Je sortis mon esprit de ce livre brumeux et prit quelques secondes à me remémorait de la réalité.

Le ciel sombre me ramena à l’inondation, l’eau disparaissait lentement dans les siphons provoqués par les égouts. Eux-mêmes qui avaient dû être bouchés et provoqués l’inondation, enfin ce n’était qu’une hypothèse. Bientôt il ne resta que quelques flaques et une couche de boue pour témoigner de ce qui s’était passé. J’espérais que l’eau n’avait pas fait prisonnier des habitants, soudain je trouvai enfin la cause du grognement qui m’avait sorti de ma torpeur. Sur la chaussée, un ombre immense se releva lentement, mon cœur se mit à battre rapidement. La pâle lune dessina lentement les contours de ce monstre poilu de la nuit, je plissais les yeux pour percevoir de quel nature était cet animal. Je vis un museau noir, de fortes pattes griffues, et surtout une énorme masse de muscles. Un ours.
Que faisait un ours ici ?

Soudain j’entendis un fin bruit, comme le son d’une clochette, je vis accrocher autour de son cou un tissus coloré ou pendait de petites cloches dorés. Mon esprit analysa les informations et une seule plausible m’apparut : il devait faire partie de la foire et appartenait à un montreur d’ours. Il avait dû tomber dans le fleuve ou avoir glissé après être sorti je ne sais comment de sa cage. Il avait réussi à s’extraire des torrents et sortir des tréfonds de l’eau. Mon cœur ralentit sa folle allure. Je n’en étais pas moins peu rassurée, j’essayai de faire le moins de bruit possible. L’animal devait sûrement être blessé et donc dangereux. Je ne bougeai plus d’un poil, l’ours poussa de nombreux grognements avant de se mettre sur ses quatre pattes et d’humer l’air. Je n’osai même plus respirer, mais ce fut la délivrance, il marcha lentement le long de la rue et disparut à un carrefour.
J’allais rester un peu plus de temps que prévu sur le toit.

Soudain je vis une ombre près de moi, je sursautais de frayeur, je ne l’avais même pas entendu arriver. J’observai l’inconnu et découvrit une jeune femme aux longs cheveux sombres, elle était complètement trempée et semblait vouloir me dire quelque chose du regard. J’ouvris mon sac et en sortit une couverture épaisse.

- Bonjour mademoiselle, je vois que les toits ne sont pas aussi déserts que je le pensais, il est vrai que l’inondation prend souvent à dépourvu. Je vois que vous êtes frigorifiée, prenez cette couverture, vous allez attraper froid sinon.

Je lui souris et continuai à chercher l’ours du regard. N'importe qui aurait questionné l'inconnue sur sa présence ici, ou aurait montré une méfiance à son égard mais j'étais plutôt ouverte et il faut l'avouer quelque peu insouciante. Si cette personne était hostile, j'aviserai, ça marchait la plupart du temps, ça marcherait. Mais pour moi, questionner des gens ne faisaient que de les renfermer et on obtenait rien en poussant à répondre. Il fallait donner avant, donner quelques mots avant de pourvoir prétendre recevoir.

- C’est incroyable, vous avez vu cet ours ? Il m’a fait une de ses frousses, enfin un peu comme vous à vrai dire. Mais je ne me sentirais pas à l’abri une fois que je descendrai de ce toit, un ours dans une ville, lâché sans repère, ce n’est pas ce qui a de plus rassurant. Je pense qu’il s’est échappé de sa cage pendant l’inondation et cherche maintenant de la nourriture. Pauvre bête tout de même, il serait sûrement mieux dans ces forêts profondes.

_________________
Signature by Erwan !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Rang 1
avatar

Messages : 6
Elys : 2350
Age : 25

MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Mar 19 Juin - 11:25

Lorsque je suis arrivée vers l'inconnue, je claquais tellement des dents que je ne parvenais pas à lui parler de manière compréhensible. Mais en me voyant complètement trempée, elle sortit une couverture de son sac, me la tendit tout en disant :

"- Bonjour mademoiselle, je vois que les toits ne sont pas aussi déserts que je le pensais, il est vrai que l’inondation prend souvent à dépourvu. Je vois que vous êtes frigorifiée, prenez cette couverture, vous allez attraper froid sinon."

J'aurais bien voulu lui répondre, mais je ne pouvais pas, mes dents claquaient tellement fort, et j'avais tellement froid. Espérant attirer son attention, je dirigeais mon regard vers la rue. Quelle ne faut pas ma surprise de découvrir la rue complétement vide ! Je ne sais pas si l'inconnue avant remarquer mon mouvement de surprise ... Toujours est-il qu'elle continuait de me parler :

"C’est incroyable, vous avez vu cet ours ? Il m’a fait une de ses frousses, enfin un peu comme vous à vrai dire. Mais je ne me sentirais pas à l’abri une fois que je descendrai de ce toit, un ours dans une ville, lâché sans repère, ce n’est pas ce qui a de plus rassurant. Je pense qu’il s’est échappé de sa cage pendant l’inondation et cherche maintenant de la nourriture. Pauvre bête tout de même, il serait sûrement mieux dans ces forêts profondes."

Un ours ? C'était peut être bien possible bien que lorsque j'avais vu la bête pour la première, elle ne m'avait rien rappelé de connu ... Mais j'avais certainement été sujette à des hallucinations. Lorsque j'y réfléchissais cela me semblait de plus en plus probable. Lorsque j'étais arrivée sur ce toit, j'étais à bout de force, j'avais extrêmement froid, mon imagination avait donc certainement du me jouer des tours.
Je comprenais parfaitement cette femme lorsqu'elle me disait ne pas se sentir en sécurité si elle devait redescendre dans la ville avec un ours en liberté. Il est vrai que ces bêtes peuvent être dangereuses lorsqu'elles ont faim.
Je réfléchissais au meilleur moyen de continuer de la suivre sans éveiller son attention ... Maintenant qu'elle m'avait vu, je ne pouvais plus la filer, elle s'en serait forcément aperçue ... Je décidai donc de lui proposer de l'accompagner en ville.

"-Mademoiselle, je comprends tout à fait votre peur de redescendre dans la rue, d'ailleurs je la partage. Mais je pense que nous pourrions descendre ensemble, ainsi, à deux, nous serons plus fortes si nous nous faisons attaquer. Qu'en dites-vous ?
Ah oui, et merci pour la couverture"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelia
Rang 3
avatar

Messages : 481
Elys : 2667
Age : 33

MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Lun 25 Juin - 14:32


"-Mademoiselle, je comprends tout à fait votre peur de redescendre dans la rue, d'ailleurs je la partage. Mais je pense que nous pourrions descendre ensemble, ainsi, à deux, nous serons plus fortes si nous nous faisons attaquer. Qu'en dites-vous ?
Ah oui, et merci pour la couverture"


- Ce n'est que peu de chose, l'entraide est nécessaire surtout au moment de telles catastrophes.

Je souris à son remerciement et hochai la tête d'un signe consenti. Faire la route ensemble serait, il est vrai, une possibilité envisageable et me permettrais d'avoir un peu de compagnie. Et le regard de la jeune fille me laissais deviner qu'elle était moins peureuse qu'elle le laissait deviner. Mais ce regard m'apportait un gêne profond, la sensation d'être suivi depuis mon arrivée à Vega était allé crescendo, quelqu'un me suivit c'était certain. Puis les eaux m'avaient surprise et avait poussé cette inconnue au même refuge que moi, elle avait du être prisonnière des eaux mais une question demeurait dans mon esprit, vive tels des flammes. Que faisait une jeune fille à cette heure de la nuit dans les rues de Vega ? Ne devrait-elle pas plutôt être dans son lit ou au coin du feu ? Une part de mystère flottait autour d'elle et je n'arrivai pas à choisir quel comportement opté face à elle. Serais-ce possible que la personne qui me suivit et cette jeune fille ne fut qu'une et seule personne ? Beaucoup de preuves convergeaient dans cette direction et mon instinct me soufflait de rester sur mes gardes. Mais pourtant même dans la possibilité où elle me suivit, elle n'avait pas l'air agressive ou dérangée. Ce n'était peut-être que de la simple curiosité, peut-être était-ce un défi stupide ou poussé par un quelconque ennui, elle tuait le temps. En pleine nuit ? Pendant toute ma traversée de Vega ? Je décidai de mettre toutes mes hypothèses de côté, de réfléchir un peu moins et d'agir. Décliner sa proposition aurait été mal avisé, de plus j'ignorais ses intentions mais je suivis le conseil de mon instinct qui m'avait évité de nombreuses complications et restai donc sur mes gardes.

J'affichai un sourire confiant et fermai mon livre, le rangeant soigneusement dans mon sac en cuir. Je me levai, chancelai un instant du fait de mon équilibre précaire puis observai la rue. Les eaux avaient disparues et nous pouvions descendre à pied sec, je déclarai d'une voix paisible :

- C'est très gentil à vous et j'avoue en avoir marre de cette solitude et noirceur de la nuit. Nous pourrions faire un bout de chemin ensemble, quelle est votre destination ?

Je descendis avec difficulté du toit et attendis patiemment la jeune femme ainsi que sa réponse.

_________________
Signature by Erwan !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Rang 1
avatar

Messages : 6
Elys : 2350
Age : 25

MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Lun 2 Juil - 17:01

- Ce n'est que peu de chose, l'entraide est nécessaire surtout au moment de telles catastrophes.

A cette phrase, je souris. J'attendais la suite de sa réponse. A son visage, je devinais qu'elle réfléchissait à la meilleure attitude à adopter. Elle pesait le pour et le contre. Je la laissai réfléchir, je ne voulais surtout pas la brusquer, je ne voulais surtout pas la braquer, il fallait qu'elle accepte de son plein gré. Il ne fallait surtout qu'elle se doute de quelque chose. Cela risquait de devenir dangereux sinon. Pour moi. Mais aussi pour elle. La laissant à sa réflexion, je baissais les yeux pour chercher une gouttière qui nous permettrait de redescendre, à quelques mètres de nous, j'en vis une en assez bon état qui me permettrait de ne pas trop forcer étant donné l'état dans lequel j'étais.

- C'est très gentil à vous et j'avoue en avoir marre de cette solitude et noirceur de la nuit. Nous pourrions faire un bout de chemin ensemble, quelle est votre destination ?


Sa réponse me tira de ma réflexion. Elle avait acceptée, c'était une très bonne chose pour moi. J'allai pouvoir continuer mon chemin avec elle, et qui sait, lui soutirer des informations. Mais je devrais agir avec prudence, ne pas paraitre trop intéressée, cette jeune femme m'avait l'air intelligente, je ne la connaissais pas comme étant une résistante, elle était donc probablement pour l'empire. Je devais donc me méfier deux fois plus. J'en étais là de mes réflexions lorsque je l'aperçus en bas, elle semblait m'attendre, ainsi que ma réponse ! Il fallait vite que je trouve une parade ou que j'esquive la question. J'entrepris donc de descendre du toit, difficilement. Il fallut que je me concentre pour ne pas lâcher prise. Une fois en bas, je n'eus pas d'autre choix que de répondre à sa question

-Je cherche une auberge pour la nuit, je suis arrivée à Vega il y a peu de temps et l'eau m'a prise par surprise. Connaissais-vous une auberge proche de cette rue et assez bon marché pour que je puisse me reposer durant cette fin de nuit ?

J’espérais qu'une auberge de ce genre se situait près du lieu où elle se rendait. Ainsi, nous pourrions discuter et peut être pourrais-je découvrir l'objet de sa mystérieuse quête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelia
Rang 3
avatar

Messages : 481
Elys : 2667
Age : 33

MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   Lun 23 Juil - 15:18

-Je cherche une auberge pour la nuit, je suis arrivée à Vega il y a peu de temps et l'eau m'a prise par surprise. Connaissais-vous une auberge proche de cette rue et assez bon marché pour que je puisse me reposer durant cette fin de nuit ?

Je remarquai dans un sourire que rien dans cette réponse ne pouvait me donner une quelconque preuve démentant ou au contraire appuyant mon impression. Sois cette fille avait eu la même mésaventure que moi soit elle avait habillement éloigné la question qui aurait pu s'avérait gênante. Il était de plus en plus tard et je me résolus donc à aller moi aussi me trouver une auberge, j'irai chez mon amie le lendemain matin, et de toute façon j'ignorais comment la trouver dans cette nuit noire. Mais je préférais mettre de la distance entre cette jeune femme et moi, je n'avais pas confiance mais je n'avais pourtant aucune animosité envers elle juste de la curiosité. personne ne me connaissait ici je n'étais donc pas d'une grande importance, sauf si le fait que je sois étrangère en soit une. Mais à deux nous avions plus de chance de trouver une auberge. La fin justifie les moyens. Je lui avais proposé de m'accompagner et j'arriverai peut-être à découvrir pourquoi elle me suivait. Ce n'était peut-être pas pour de si sombres intentions que je le pensais, il fallait relativiser un peu ! A moins qu'elle soit folle -et j'en doutais- elle n'avait aucune raison de m'attaquer en pleine nuit, elle en avait eu sûrement de meilleures occasions. Trop de réflexion tue la réflexion, je décidai donc d'arrêter de réfléchir pour agir un peu. La suite en décidera.

- Je ne suis ici que depuis peu, j'en ai vu une aux portes de la ville mais elle doit être loin désormais. Avec cette inondation les aubergistes doivent être levés pour réparer les dégâts qu'elle a fait et j'espère qu'une lumière pourra nous guider. Parce que je ne vois malheureusement personne qui pourrait nous aider. Il est tard et je vous avoue que j'ai eu une longue journée alors la première auberge que je verrais sera parfaite pour moi. Les auberges de Vega sont assez bon marché et même si ils ont parfois des prix forts, il y a toujours des petites chambres sous les toits pour quelques pièces la nuit.

Mes paupières devenaient de plus en plus lourdes et je sentais que les dernières nuits blanches où je travaillais inlassablement se faisaient désormais sentir. A cela ajouté toutes ces émotions, les souvenirs qui remontaient toujours plus et cette angoisse de ne pas arriver à temps pour sauver cette fillette me minait. La méfiance envers cette jeune femme m'obligeait à être parfaitement éveillée et être en mesure de saisir le moindre signe mais mon corps protestait vivement.

Spoiler:
 

_________________
Signature by Erwan !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre sous les étoiles. {with Elea}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre sous les étoiles. {with Elea}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'amour brille sous les étoiles [Soirée de fin d'année]
» Une entrevue particulière sous les étoiles [PV Daniel]
» L'amour ne brille jamais sous les étoiles... ... [Fe]
» Quelle belle balade sous les étoiles... ▬ Dawson & Sakura
» L'amoûr brille sous les étoiles ! [Pv Aaron, Darren, Natasha & Swann)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysphère :: ★ Sur les chemins de notre monde ★ :: Vega-
Sauter vers: