Forum fermé pour cause d'inactivité. Mais bientôt une version 2 donc à bientôt ! (:

Partagez | 
 

 Les carnets d'Elvi' !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elvira
Rang 3
avatar

Messages : 494
Elys : 2292
Age : 28
Localisation : Ailleurs..

MessageSujet: Les carnets d'Elvi' !   Jeu 19 Avr - 11:39

[Voilà le début d'une histoire que je n'ai jamais continué, je l'ai écrite il y a environ un ans et demi je crois ! N'hésite pas à donner votre avis!! ^^ ]




Je poussai le battant de bois et entrai dans la chaumière. Quatre habits de pluie étaient en train de sécher sur un fil à linge accroché aux murs de la pièce.
Regardant à ma gauche, je vis une porte de bois coulissante légèrement entrouverte. Je la poussai un peu plus pour pouvoir m’y enfiler et m’introduis dans une entrée sombre et humide. Seule une petite commode à tiroirs meublait la pièce et quelque paires de chaussures de marche boueuses encombraient le sol. En faisant un peu plus attention j’aperçue les premières marches d’un escalier en colimaçon. A pas de loup, je m’y engageai gravissant les marches une par une. Je tentai de faire le moins de bruit possible sous risque de réveiller la maisonnette. Si cela venait à arriver je n’aurais qu’à faire demi tour et me cacher dans le petit bosquet que j’avais repéré en arrivant. Mais cette situation était à éviter à tout prix.

J’avais reçu des ordres précis, que je ne comprenais pas vraiment d’ailleurs, et je devais m’y tenir. Avec mille précautions j’arrivai au premier étage, celui de la cuisine et de la pièce d’eau, le second était réservé aux chambres et il ne m’intéressait pas. Je m’arrêtai donc sur le palier essayant de distinguer les meubles environnants. Une table entourée de quatre chaises occupait le centre de la pièce, sur la droite des instruments de cuisine était disposé sur un comptoir de bois. Des lames de couteaux dangereusement aiguisées reflétaient les quelques rayons de lune qui perçaient la masse nuageuse et entraient dans la pièce. L’idée que l’on puisse s’en servir contre moi me fit frissonner et je me mis à chercher la raison pour laquelle j’étais venue. M’approchant d’une petite bibliothèque je remarquai un coffre pouvant contenir l’objet de ma visite. Sans attendre, je grimpai sur une chaise pour atteindre le haut de l’étagère, je tendis les bras et refermai les mains sur le coffret. Aussi discrètement que possible je redescendis de mon escabeau improvisé et le remis en place.

Une fois hors de danger et à l’abri des arbres du bosquet, je tentai d’ouvrir l’objet de convoitise de mon père. Malheureusement le coffre était fermé par un cadenas et je n’avais pas le matériel nécessaire pour le crocheter. De plus si mon père se rendait compte que j’avais ouvert la boîte sans y être autorisé j’aurais surement été fouettée. Même si c’était une personne très compréhensive et calme il pouvait s’avérer fort dur et violent, en désobéissant j’avais souvent du subir la punition douloureuse qu’était celle du fouet.
Positionnant le coffre sous le bras, je repris ma route sous les étoiles du soir, plus brillantes que des diamants. Par chance je n’avais pas besoin de lanterne, la lumière de la lune suffisait et de toute façon j’avais la faculté de très bien voir dans le noir.

Je pense que c’est la raison pour laquelle mon père m’envoyait moi, et pas un de mes frères, pour ces expéditions nocturnes. Je lui ai plusieurs fois demandé, un poids sur la conscience, si ce n’était pas du vol de faire ça mais j’ai toujours eu droit à la même réponse : « C’est pour le bien de la communauté, ce sont des gens malhonnêtes et nous ne faisons que leur rendre service.
- Mais c’est bien leur argent qu’on dérobe non ?
- Qui t’as dit que c’était de l’argent ? Personne, alors ne crois rien sans avoir de preuve, compris ? Bien, fin de la discussion. »
Et voilà la tournure que prenaient les choses à chaque fois que je lui posais des questions. Malheureusement si ça se passait comme ça à chaque fois, je serais bien tranquille mais un jour mon père avait un peu trop abusé de la bière et j’avais posé ma question au mauvais moment ce qui m’avait valu quelques coups de plus.
Ma mère pendant ce temps se réfugiait dans la cuisine. Elle venait me voir pour me panser seulement quand son mari s’était calmé et dans ces cas là elle ne pouvait pas s’empêcher de s’excuser mille et une fois : « Je suis tellement désolé ma chérie, tu es ma seule fille et je ne suis même pas capable de te défendre, j’aurais vraiment voulu que la vie sois meilleure pour toi. »

Moi, je l’aimais ma vie. Certes ce n’étais pas toujours facile et évident mais j’aime vivre ainsi, me bagarrer avec mes frères, apprendre le combat avec mon père et pouvoir profiter d’une marche sous les étoiles une fois par semaine au moins.
J’ai souvent rêvé de voyager et j’en ai souvent parlé à mon père mais il me rétorquait que c’était égoïste de ma part, vouloir quitter la maison alors que ma « pauvre » mère - c’était ses mots – travaillait dur pour nous nourrir et nous éduquer convenablement. Alors, je prenais une mine sombre et mélancolique et mon père me promettait qu’un jour on partirait :
« Un jour, Lexis Charneling, nous partirons, oui, foi de Jinery Charneling ! Nous partirons ! »
Il me prenait dans ses bras et me portait au‑dessus de sa tête. Mais maintenant, il ne fait plus rien de ce genre, il ne rit plus, il ne sourit plus, il ne parle quasiment plus. Depuis le temps, j’arrête de poser des questions, j’ai compris que ce n’était que de belles paroles et je n’essaie plus de me mêler des affaires qui ne me concernent pas.
Je me dirige donc vers la maison, d’un pas las et triste de ne pouvoir vivre l’aventure tant attendue.


Une fois de retour chez moi, je me dirigeai directement dans le salon où m’attendait mon père, comme tous les soirs où il m’envoyait chercher ce qu’il convoitait mais ne pouvait obtenir. Je le retrouvai, donc, dans un fauteuil de cuir installé devant la cheminée.
Sans m’adresser un regard, il m’ordonna d’une voix sèche et sans âme :
« As-tu le coffret que je t’avais demandé ?
- Oui, père, répondis-je simplement.
- Alors pose le sur la table.
Sans rajouter un mot je m’exécutai et me retirai rapidement dans ma chambre. Sans prendre la peine d’ôter mes habits, je me laissai retomber sur mon lit en repensant, une fois de plus, à « l’entrevue » que j’avais eu avec mon père. Pas un merci, pas un regard ni même d’intonation dans sa voix, ce qui aurait pu signifier un quelconque remerciement.
Cela commençait à être lassant et je me promis de lui faire part de mes pensées un jour.
Mais aurais-je assez d’audace pour tenir tête à mon père ?pour lui avouer mes sentiments envers sa conduite à mon égard ?
Je ne crois pas, non…
Mais malgré moi avant de m’enliser dans un sommeil sans rêve, je coinçai cette promesse dans un coin de ma tête…

_________________
Bienvenue par-Minou ♥️
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aelia
Rang 3
avatar

Messages : 481
Elys : 2430
Age : 32

MessageSujet: Re: Les carnets d'Elvi' !   Jeu 19 Avr - 14:11

Joli ! Bien écrit, on a envie de connaître la suite des aventures de Lexis !

_________________
Signature by Erwan !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erwan
Rang 4
avatar

Messages : 609
Elys : 2403
Localisation : Quelque part sur Elysphère

MessageSujet: Re: Les carnets d'Elvi' !   Jeu 19 Avr - 14:39

Je m'en souviens ! Très très bien écris ! (;
J'en profite que tu as fait cette "faute" pour le dire à tout le monde ( tu es mon bouc émissaire ^^) :
N'oubliez surtout pas de justifier votre texte avant de le poster, sinon ça fait moins soigné.
Voilà c'est tout ( je sais je suis un peu perfectionniste et pointilleuse ! xD )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les carnets d'Elvi' !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les carnets d'Elvi' !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Modèle des Carnets de Bord
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Petit Carnet de Shiro ~
» Votre cadeau en retard : les Carnets de Bord dynamiques
» Les carnets d'Alan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysphère :: ★ Coin des muffins à plumes ★ :: Créations :: ✧ Galerie d'art !-
Sauter vers: