Forum fermé pour cause d'inactivité. Mais bientôt une version 2 donc à bientôt ! (:

Partagez | 
 

 L'histoire sans forme

Aller en bas 
AuteurMessage
Angor
Rang 4
avatar

Messages : 34
Elys : 2288
Age : 86
Localisation : Nice - France

MessageSujet: L'histoire sans forme   Jeu 31 Mai - 12:32

Le principe : Une courte histoire de départ. Un seul personnage. Une action simple et un lieu imprécis.

Le fonctionnement :
Chaque nouveau joueur enrichit l'histoire d'un personnage, d'un détail pour l'histoire et d'une action ou d'une parole.

Les droits et devoirs
: Faire agir les autres personnages déjà existants, modifier l'univers dans lequel ils évoluent en respectant ce qui a déjà été ajouté, respecter les autres.

Je commence donc :

Nuit. Dans ces venelles il ne fait pas bon pour une jeune femme de se promener seule si tard. Et demain, dans le journal, on ne remarquerait même pas qu'elle apparaitrait à la section faits divers. Elle était à l'affut du moindre bruit suspect. Prêté à courir au moindre doute. Elle portait des talons hauts qui la gênerait. Pourquoi avait-elle refusé qu'on la raccompagne ? Fallait-il toujours qu'elle cherche la solitude. Oui, marcher seule était pour elle un plaisir. Ses réflexions s'organisaient et le brouillard de la journée se dissipait dans son esprit.

En plus de cela il faisait froid. Ou bien l'imaginait-elle ? Refusé aussi, le gilet ! Quelle idiote elle faisait. Il fallait juste espérer que personne ne la voit ou ne l'entende. Ses talons faisaient écho dans toute la rue. Elle crut entendre un bruit derrière elle. Tourna juste la tête par réflexe et se prit le talon dans un trou de la chaussée.

_________________
"Héhéhé"
RP en cours:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.tripletriadflashonline.com/fr/play
Andromède
Rang 2
avatar

Messages : 409
Elys : 2340
Age : 21
Localisation : Somewhere you'll never find...

MessageSujet: Re: L'histoire sans forme   Jeu 31 Mai - 13:01

Nuit. Dans ces venelles il ne fait pas bon pour une jeune femme de se promener seule si tard. Et demain, dans le journal, on ne remarquerait même pas qu'elle apparaitrait à la section faits divers. Elle était à l'affut du moindre bruit suspect. Prêté à courir au moindre doute. Elle portait des talons hauts qui la gênerait. Pourquoi avait-elle refusé qu'on la raccompagne ? Fallait-il toujours qu'elle cherche la solitude. Oui, marcher seule était pour elle un plaisir. Ses réflexions s'organisaient et le brouillard de la journée se dissipait dans son esprit.

En plus de cela il faisait froid. Ou bien l'imaginait-elle ? Refusé aussi, le gilet ! Quelle idiote elle faisait. Il fallait juste espérer que personne ne la voit ou ne l'entende. Ses talons faisaient écho dans toute la rue. Elle crut entendre un bruit derrière elle. Tourna juste la tête par réflexe et se prit le talon dans un trou de la chaussée.

Un homme était sorti d'un bar marchait. La nuit était si avancée qu'il faisait très sombre. Ses souliers claquaient sur le sol, faisant retentir un bruit lugubre. Il s'arrêta un moment. Il était fatiguée, avait trop bu et le monde tanguait autour de lui, déjà qu'il ne voyait pas grand chose dans cette obscurité. Il reprit sa marche et pressant le pas car, même pour un homme, s'aventurer si tard dans ces venelles n'était pas très sûr. Surtout que ce dernier était frêle et ne ferait pas le poids face aux armoires à glace qui sévissaient dans le secteur. L'homme prit le prochain virage trop vite. Il aperçut une silhouette mais trop tard! Il se heurta à elle et tous les deux s'étalèrent par terre. Il s'exclama:
-Vous ne pouvez pas faire attention?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeabeth
Rang 3
avatar

Messages : 359
Elys : 2428

MessageSujet: Re: L'histoire sans forme   Jeu 31 Mai - 16:48

Seigneur, ça me fait penser à Okadalina...

Nuit. Dans ces venelles il ne fait pas bon pour une jeune femme de se promener seule si tard. Et demain, dans le journal, on ne remarquerait même pas qu'elle apparaitrait à la section faits divers. Elle était à l'affut du moindre bruit suspect. Prêté à courir au moindre doute. Elle portait des talons hauts qui la gênerait. Pourquoi avait-elle refusé qu'on la raccompagne ? Fallait-il toujours qu'elle cherche la solitude. Oui, marcher seule était pour elle un plaisir. Ses réflexions s'organisaient et le brouillard de la journée se dissipait dans son esprit.

En plus de cela il faisait froid. Ou bien l'imaginait-elle ? Refusé aussi, le gilet ! Quelle idiote elle faisait. Il fallait juste espérer que personne ne la voit ou ne l'entende. Ses talons faisaient écho dans toute la rue. Elle crut entendre un bruit derrière elle. Tourna juste la tête par réflexe et se prit le talon dans un trou de la chaussée.

Un homme était sorti d'un bar marchait. La nuit était si avancée qu'il faisait très sombre. Ses souliers claquaient sur le sol, faisant retentir un bruit lugubre. Il s'arrêta un moment. Il était fatiguée, avait trop bu et le monde tanguait autour de lui, déjà qu'il ne voyait pas grand chose dans cette obscurité. Il reprit sa marche et pressant le pas car, même pour un homme, s'aventurer si tard dans ces venelles n'était pas très sûr. Surtout que ce dernier était frêle et ne ferait pas le poids face aux armoires à glace qui sévissaient dans le secteur. L'homme prit le prochain virage trop vite. Il aperçut une silhouette mais trop tard! Il se heurta à elle et tous les deux s'étalèrent par terre. Il s'exclama:
-Vous ne pouvez pas faire attention?

L'ombre fronça les sourcils... Elle aurait du agir bien plus vite. Lorsque sa proie s'était coincée le talon, elle s'était rendue vulnérable. Une véritable invitation à la faucher dans l'instant. Mais elle avait finalement décidé de prendre son temps pour goûter pleinement du moment. Trop de temps. Puisqu'un lourdaud était finalement intervenu en percutant la belle. Maintenant qu'elle n'était plus seule sa chance était passée. Mais elle ne comptait pas abandonner en si bon chemin. Il n'y avait aucune raison pour que l'homme reste une fois qu'elle serait à nouveau sur pieds non? Il ne l'aidait même pas à se relever alors que la jeune femme semblait plus encline à le gourmander plutôt que de le remercier du sursis qu'il venait de lui offrir. Alors, à ce moment, quand elle serait à nouveau seule...

_________________
youhou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'histoire sans forme   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire sans forme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire sans fin
» Histoire sans queue ni tête
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» L'histoire sans fin...
» L'histoire sans queue ni tête

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysphère :: ★ Coin des muffins à plumes ★ :: Flood-
Sauter vers: