Forum fermé pour cause d'inactivité. Mais bientôt une version 2 donc à bientôt ! (:

Partagez | 
 

 Un simple arrêt [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Un simple arrêt [Libre]   Ven 25 Mai - 20:37

Ses pas l’avaient conduits jusqu’à Orion. Abaddon avait tout fait pour ne pas se faire remarquer, mais certaines personnes ne cessaient de se retourner sur son passage, comme effrayés. Toutefois, à son plus grand soulagement, une grande majorité ne semblait tout simplement pas le voir. Comme d’ordinaire. Le Sylécate cherchait à rejoindre Altaïr, depuis des jours. Pourquoi ? Il ne le savait pas vraiment lui-même. On lui avait conté que c’était là bas que les évènements les plus importants se déroulaient, et il s’était mis en tête que peut-être quelqu’un lui confierait du travail. S’avançant lentement dans les rues, il finit par se stopper et s’appuyer contre un mur, les mains jointes devant lui dans ses longues manches. Il avait vraiment besoin d’une pause. Pas de boire, pas de dormir, juste de prendre le temps… De prendre le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Arsène
Rang 2
avatar

Messages : 10
Elys : 2266

MessageSujet: Re: Un simple arrêt [Libre]   Mer 25 Juil - 9:30

Il y avait pourtant bien une personne qui ne se retournait pas sur son passage. Un jeune garçon aux longs cheveux blonds et au visage angélique, qui passa devant lui sans même le remarquer. Ses pas le guidaient jusqu'à la sortie d'Orion. Il s'y sentait mal. Peut-être car cette ville possédait le même nom que lui ? Alors qu'il n'y avait aucun lien apparent ? En majorité, sans doute. Mais aussi car il commençait à s'en lasser. Il avait fait le tour... De long, en large, en travers, toutes les diagonales, les ruelles sombres comme les avenues animées... Bref, il la connaissait par coeur.

Pourtant, l'ombre menaçant de sortir de derrière un mur qui fixait Arsène ne semblait pas franchement du même avis. Du moins, il devait sans doute penser que le petit blond allait partir avec bien moins de possessions que maintenant.

Un voleur, cela devait être courrant ici. Il sauta presque devant le jeune homme, qui eut un sursaut puis un mouvement de recul. Il fallait dire, il était une proie facile. Un physique de crevette, pour un garçon sans doute plein aux as ! C'était la cible parfaite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avallon-city.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un simple arrêt [Libre]   Mer 25 Juil - 19:34

Collé à son mur, Abaddon tourna lentement la tête lorsqu’il perçut du bruit non loin. Un bruit différent des marchands qui passaient et des gens qui parlaient. Une agression… ? Décidément, la population devenait de plus en plus violente. Conscient que celui qui venait de se faire prendre à parti ne pourrait probablement pas se défendre seul, l’encapé s’avança et se plaça devant lui, sans se presser pour autant. Il dévisagea l’homme, de haut en bas et de long en large, le jugeant moyennement dangereux. Il fit signe au jeune garçon de se tenir en arrière, le repoussant doucement et gentiment de l’une de ses très longues mains, avant de la placer face à l’individu et de créer un concentré de ténèbres qui se lança vers lui, le faisant tomber à terre. Il avait horreur des détrousseurs. C’était ce genre de personne qui l’empêchaient d’avoir du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Arsène
Rang 2
avatar

Messages : 10
Elys : 2266

MessageSujet: Re: Un simple arrêt [Libre]   Sam 4 Aoû - 9:49

Un étrange homme - il pensait du moins que c'en était un - se plaça soudainement entre lui et l'agresseur. On l'aidait ? Quelqu'un venait à son secours ? C'était si gentil de sa part...! La personne le fit reculer légèrement, puis attaqua le voleur avec... Des pouvoirs surprenants. Etait-ce des ténèbres ? Une puissance d'ombre ? C'était si rare... Surtout pour quelqu'un semblant assez bon pour l'aider.

Lorsque l'ennemi prit la fuite, Arsène s'approcha de son sauveur, serrant son grimoire dans ses bras.

"- Oh, merci, je ne sais pas comment vous remercier ! ..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://avallon-city.forumgratuit.org/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un simple arrêt [Libre]   Mar 7 Aoû - 19:42

Le jeune garçon se retourna et Abaddon en profita pour le détailler derrière son masque. S’il n’avait pas su que les Anges n’existaient pas, il l’aurait volontiers pris pour l’un d’entre eux. Blond, aux yeux bleus, fragile… ! Il avait toutes les caractéristiques. Sa phrase le laissa cependant perplexe. Il ne voulait rien. Il n’avait simplement pas suffisamment de détachement envers autrui pour laisser quelqu’un se faire agresser sans raison. Alors il leva l’une de ses grandes mains et lui tapota gentiment la tête, avant de lui faire signe de son désintérêt envers toute récompense. Tout ce qu’il cherchait, c’était du travail.
Revenir en haut Aller en bas
Arlon
Rang 3
avatar

Messages : 2
Elys : 2158
Age : 23

MessageSujet: Re: Un simple arrêt [Libre]   Mar 7 Aoû - 20:23

Il avait décidé de prendre l’air. Son prochain contrat n’était que le lendemain : Slime, un brigand qui aurait laissé sa belle signature de croûte et de sang sur la gorge d’un notaire de la ville d’Orion. Le boulot n’était pas cher payé, mais ça lui permettait de se faire un peu d’argent de poche le temps de trouver une cible plus rémunératrice et par conséquent plus difficile à éliminer.
C’est donc dans l’optique de se rafraîchir les neurones qu’Arlon se baladait. Si sa réputation parvenait jusqu’aux oreilles des ermites troglodytes d’Obasalte, son visage restait pour le moins inconnu à chaque vivant. Les seuls à l’apercevoir en toute connaissance de cause ne parvenaient rarement à dévoiler son identité. Ce luxe n’était pas sans gênes au demeurant ; il arrivait que de petits malins profitent de l’ignorance des mandataires concernant son apparence pour emprunter son nom. Ceux-ci finissaient généralement par faire pousser des pommes de terre, si vous voyez ce que je veux dire.
La blancheur légendaire de la ville n’était, justement, que légende. Si les bâtiments avaient un jour été blancs dans cette partie de la cité, les murs des bâtisses étaient aujourd’hui recouverts d’un linceul de crasse et d’immondices qui promettaient à qui s’y baladait quelques ennuis sans issue. Mais Arlon Sinistre n’était pas le genre de personnes à se faire surprendre. Il marchait, le couteau à la main qu’il aimait lancer dans l’air pour le rattraper ensuite dans un automatisme effrayant. Ses yeux clairs avaient l’air aussi accueillant que le fer d’une épée, et ses traits couturés accompagnant sa mine revêche ne parvenaient pas à le rendre plus chaleureux. Les commerçants piaillaient comme des excités les arnaques en tout genre, et les coursiers arrivaient généralement à se faire entuber, ovins répugnants de naïveté. Arlon se gardait bien de donner son avis sur ces imbéciles qui attendaient le croupion tendu que les marchands leur volent leur argent. Et c’était sans compter les voleurs qui gesticulaient de bourse en bourse, un sourire tout en ivoire jusqu’aux oreilles. Le chasseur de primes évitait le contact de chaque passant ; ses déplacements étaient comme la danse inconsciente d’un balayeur de bistrot. Efficace et sans prétention… invisible. L’un de ces brigands accrédités maître dans l’art du vol de bourses discret fut imprudent ; il glissa sa dextre sans dextérité aucune dans la poche du Vautour. Celui-ci ne se rendit même pas compte de ce qu’il faisait ; il avait attrapé la main baladeuse du vilain, pour la tordre violemment jusqu’à ce qu’un craquement sinistre de branche qui se casse vint le réveiller.
« Excusez-moi », toussota-t-il à l’agresseur agressé, avant de continuer son chemin.

S’il n’avait pas tourné la tête à ce moment-là, il n’aurait pas vu la magie qui s’opérait non loin d’ici. Cet usage sorcier l’intrigua, et il décida de se diriger vers les acteurs de cette scène étrange. Une blondinette et un grand gaillard masqué… Si carnaval il y avait, il n’avait pas été prévenu.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un simple arrêt [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un simple arrêt [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une simple pétale [Libre]
» Pourquoi la PNH arrête-t-elle des bouzins quand des bandits occupent la rue ?
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysphère :: ★ Sur les chemins de notre monde ★ :: Orion-
Sauter vers: