Forum fermé pour cause d'inactivité. Mais bientôt une version 2 donc à bientôt ! (:

Partagez | 
 

 Être, c´est être différent. {avec Elvira}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elnor
Rang 2
avatar

Messages : 288
Elys : 2236
Age : 25
Localisation : Vega

MessageSujet: Être, c´est être différent. {avec Elvira}   Dim 6 Mai - 19:20


Elnor et Elvira
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le marché d´Altair.
Les artères du centre de la ville étaient charges d´étalages. Le soleil commencait son ascension et la foule n´était toujours pas présente. Les marchands installaient encore leur étal dans une atmosphere joyeuse, digne d´un début de journée ensolleillée. Je me promenais dans les rues du marché, profitant du calme encore existant pour parcourir ce monde d´adondance. Je traversais les rues de épices. C´était l´un de mes lieux favoris. Des centaines de parfums s´élevaient dans les airs, envahisant les artères. De toutes parts, on appercevait des montagnes colorées venant des bouts de l´Univers. Le cardamomele, le piment et la girofle…Le cumin, le carvi, la coriandre, le safran, le poivre, , le gingembre, le curcuma, la cannelle…Chacune de ces épices possédaient des saveurs fortes, piquantes, parfois même troublantes.
Ce que j´appréciais le plus chez ces aromates était de les sentir. Juste les sentir. Les yeux fermés, j´imaginais ces épices, embaumant les caravanses, parcourant de longues routes pave, traversant déserts et montagnes. Je les voyais parfumer le vent qui gonflait les voiles des caravelles et des galions naviguant sur les mers. Chaque épice était charge de mythes et de croyances, dotée de pouvoirs magiques ou guérisseurs, elles nous faisaient entrer dans l´imaginaire, nous faisaient rêver… Leur fragrance épicée éveillait chez-moi des souvenirs d’enfance ou des voyages…

J´étais revenue de Vega après y être restée une lune. J´avais achevé mon stage et j´étais désormais libre. J´avais mon diplôme et je pouvais donc travailler ou je voulais, quand je voulais. Maintenant, je pouvais parcourir le monde tout en gagnant ma vie. Cette idée me rendais folle de joie, même si, actuellement, le monde n´était pas en joie. Surtout la Rebéllion. Le conseil Rebelle était en pleine efferverscence depuis le Bal du Printemps. L´incendie que j´avais provoqué était presque passé inapercu. Une personne du conseil avait choisit des traîtres pour effectuer la mission et l´inquiétude s´emparait de la Rebéllion. Celui qui avait recruté les renégats avait immédiatement était attrapé. Mais une question se posait encore : était-ce un traître ou simplement un sot qui avait fait confiance à des hommes de l´Empereur ? Peut-être était il les deux… Il s´était défendu, ne prononcant à aucun moment l´Empire. Le Chef de Coalition d´Altair n´avait eu d´autre choix que le laisser partir.Et nul doute qu´il a été fortement drogué, ou du moins, assez pour devenir amnésique. Puis, une traque silencieuse avait été lancé. La confiance n´existait plus, l´entrée dans la Rebéllion était impossible et cela pour un bon moment, tandis que le Conseil cherchait tant bien que mal à gérer la situation. L´Emprereur avait gagné une manche. La Rebéllion était en plein chaos. Il fallait calmer les choses.

- Mademoiselle, seriez-vous intéressé par un joli petit foulard ?

Je sortis de mes pensées. J´étais désormais dans la rue des couturiers. Un homme appuyé sur son étalage me présentait un mince foulard en mousseline de soie où se tenait quatre carrosses autour d´un motif semblable à un blason baroque. Il était joli. Élegant.

- Non merci.

Cherchant à éviter une nouvelle demande d´achat du marchand de foulard, je me faufilais dans une veine du marché. Cette rue, plus étroite que la précédente vendait des objets plus technique. Des engrenages , des outils et des engins de toutes sortes se partageait les étals. Ce lieu semblait être le paradis des mécaniciens.

Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Signature par Aelia.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvira
Rang 3
avatar

Messages : 494
Elys : 2262
Age : 28
Localisation : Ailleurs..

MessageSujet: Re: Être, c´est être différent. {avec Elvira}   Mer 16 Mai - 20:39

Cela faisait à peine cinq jours que j'avais repris le travail, je me sentais déjà fatiguée. Voilà que j'avais été absente pendant un peu plus d'un moi et il fallait à présent que je rattrape mon retard. Entre ma semaine de congés et mon expédition dans la Toundra, j'avais quitté mon mentor pendant un long moment. Les réalisations avaient étaient ralenties et bien sur, mon salaire gelé. Pour rattraper mon retard, je devais travailler deux fois plus et encore rapidement. Je passais la plupart de mes nuits sur un comptoir, un fer à souder dans une main et une tige d'étain dans l'autre. J'étais fatiguée et je n'avais qu'une seule envie: prendre de nouvelles vacances. Cependant, il fallait quand même que je vive et même si j'avais su m'attirer les bonnes grâces de mon maîtres grâce à mes capacités, il n'en était pas moins exigeant. Moon travail avait doublé mais pas ma paye, il fallait que je sois des plus rapide et douée et qu'en aucun cas je ne me permette de lui répondre si il avait à faire un reproche. C'était bien là une des choses les plus difficiles à accomplir.Cependant, c'était mon supérieur et j'avait énormément de respect pour cet homme aux capacités hors du commun. Je lui devais donc bien cela. Même si, par moment, il m'excédait au plus au moins. L'envie de répondre, d'être sarcastique me démangeait la langue, mais je tachais de me taire pour ne pas avoir à souffrir des représailles.

Pour me faire pardonner de ma longue absence j'avais décidé de lui préparer une surprise. Il est vrai qu'un poste comme assistante du Mécanicien des Armées n'ai pas à considérer à la légère et si il faut passer un peu de pommade pour faire oublier quelques tares et bien je passerais de la pommade. Et une bonne couche ! J'avais eu l'idée de créer un petit automate qu'il pourrait offrir à son neveu. Mon maître n'avait pas pour habitude de s'étaler sur sa vie privée. Mais ce petit garçons d'une dizaine d'années semblait occuper ses pensées plus qu'un neveu comme un autre. Je me disais qu'il le considérait comme son propre fils. Enfin, fils qu'il n'avait pas eu. J'avais cru comprendre que soit sa femme n'avait jamais voulu d'enfant, soit ils étaient incapables d'en avoir. En même temps, si c'est pour se trimbaler un bambin bruyant et baveux dans les bras durant toute la journée, ce n'est pas une grosse perte. Mais loin de lui livrer le fond de mes pensées, je voyais qu'il était très attaché à son neveu et qu'il souhaitait lui faire plaisir le plus souvent possible. Alors pourquoi une des mécaniciennes les plus douées d'Altaïr ne lui fabriquerait pas un jouet?
Voilà la question que je me suis posée. Mon maître est trop occupé pour pouvoir réaliser ce genre de petit chef d'oeuvre, cependant moi j'en avait l'occasion. Après tout, si j'avais trois heures de sommeil par nuit, je pouvais survivre jusqu'à ce que l'automate soit terminé.

Pour récupérer des pièces, je me rendis donc au marché de bonne heure. L'air était encore frais par cette belle journée, et les marchand commençaient à peine à installer leurs étales. C'était l'heure idéal, entre la température et le calme. J'aimais traverser les allées remplies d'étoffes toutes plus belles les unes que les autres. Les foulards merveilleux venus des pays de l'autre côté de l'Océan Méridien et les bijoux des nomades du Désert de Takamakaen. C'était formidable de voir toutes ces couleurs s'étaler sous mes yeux. Chaque regard était un voyage, comme un nouveau monde plein de couleurs, senteurs et coutumes différentes. Ces allées aux milles merveilles mes donnaient le gout du voyage et je rêvais secrètement de tout plaquer pour partir visiter notre beau monde. Mais pour l'instant, le seul lieux que je pouvais visiter était une petite ruelle, plus étroite que les autres, dans laquelle les mécaniciens pouvaient trouver leur bonheur. Plusieurs dizaines d'étagères, recélant outils en tous genres et plans loufoques, se présentaient à moi telles une rivière de diamant. Pour moi, toutes ces pièces métalliques avaient la même valeur qu'un rubis monté en griffé et cerné d'or. Et ce que je cherchais était plus précieux encore, cela représentait une nouvelle vie, de nouvelles possibilités. Le champ des possibles m'était ouvert et je rêvassais doucement en passant devant les étales tout en me massant l'épaule.

J'étais, depuis deux trois jour, victime d'une langueur soudaine et pesante. Elle transformait mes muscles en mousse et mes os devenaient plomb. Mes mouvements, lents et las, étaient d'autant plus douloureux. Je me mouvais avec lenteur, tout en essayant de garder une démarche sure et droite. Les hommes qui installaient leur comptoir ne cessaient de me jeter des coups d'oeuil intéressés et bien que je ne veuille en aucun cas répondre à leurs appels je ne pouvais pas me permettre de paraître relâchée. C'est donc sans faire trop attention que je me promenait au milieux des comptoir, échangeant quelques petites pièces par-ci par-là contre deux sous. Ma besace attachée à la ceinture, les yeux rivés sur les petites merveilles qui s'étalaient devant moi, je ne vis pas la jeune fille qui était là. Je du la percuter pour me rendre compte qu'elle était là.

-Oh, excusez moi, je n'ai pas fais attention.-

Je lui adressais un léger sourire et croisaient ses yeux vifs. Son visage était assez fin et calme, mais il avait quelque chose de sauvage que je ne su interpréter. Alors, piochant dans les engrenages de petite taille, j'engageais la conversation:

-Vous êtes mécanicienne également? Je n'en ai croisé que rarement. Beaucoup de gens me disent que ce n'est pas un métier pour les jeunes filles mais je ne suis pas d'accord. Cela requiert beaucoup d'attention et de précision. De la patience et de la finesse. Certaines conception mécanique se rapproche parfois de véritables oeuvres d'art même, ne trouvez vous pas?-

Spoiler:
 

_________________
Bienvenue par-Minou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elnor
Rang 2
avatar

Messages : 288
Elys : 2236
Age : 25
Localisation : Vega

MessageSujet: Re: Être, c´est être différent. {avec Elvira}   Sam 2 Juin - 21:53

Alors que je m´étais arrêtée pour regarder une montre à gousset qui me paraissait être une merveille mécanique, je fus bousculée. L´objet failli m´échapper des mains.

-Oh, excusez moi, je n'ai pas fais attention.

Retenant un grognement de mécontentement, je me retournais vers la personne qui venait de me percuter. Devant moi se trouvait une jeune fille qui devait avoir a peu près le même âge que moi. Ces yeux était bleu-gris, son visage juvénile, et ses forme ne laissaient apparement pas les marchands et les rares passants indifférents. Mais ce qui me frappait le plus était son attitude. Elle se tenait droite, la démarche assurée. Et pourtant, lorsqu´elle commenca à piocher dans l´étalage où je m´étais arrêtée plus tôt, ses gestes semblaient maladroits.

-Vous êtes mécanicienne également? Je n'en ai croisé que rarement. Beaucoup de gens me disent que ce n'est pas un métier pour les jeunes filles mais je ne suis pas d'accord. Cela requiert beaucoup d'attention et de précision. De la patience et de la finesse. Certaines conceptions mécaniques se rapprochent parfois de véritables oeuvres d'art même, ne trouvez vous pas?

Elle n´avait pas tord. Lorsque j´avais pris la montre à gousset, j´avais été impressionnée par la finesse du travail. Les engrenages étaient minces et petits, ils devaient demander beaucoup de patience pour les assembler. quand aux motifs moulés dans l´acier, ces petits détails qui peuvent paraître insignifiant et qui pourtant font toute la particularité de l´objet était également le fruit d´un travail long et minutieux. Et pourtant. Dans la ruelle, on ne voyait que des hommes. Les marchands étaient des hommes. Les passants étaient des hommes. Les acheteurs étaient des hommes. A nous deux, nous étions les seules filles de la veneille.

- Oui, vous avez raison.

Je ne savais pas trop quoi dire. Pourquoi entretenait-elle la conversation ? Je ne la connaissais même pas. Et puis...je n´avais rien à lui dire. Je n´avais aucun expérience en mécanique, mes seules bases étant connue uniquement grâce à mes études d´architecture. Je pouvais lire un plan sans trop de problème, en réaliser un même, mais le mettre en oeuvre, c´était comme essayer de remplir un seaux déjà troué. Ma curiosité m´aida toutefois à trouver un sujet de conversation qui se dirigerait plus sur mon interlocutrice que moi.

- Vous travaillez à Altair ou vous êtes juste passage pour acheter des pièces que l´on ne trouve que sur le marché de la capitale ?

J´avais entendu dire arme secrète mécanique serait réaliser pour l´Empereur, et même s´il était quasiment impossible que cette jeune fille puise connaitre la vérité, je voulais essayer. Qui sait, le hasard fait parfois bien les choses, il suffira qu´elle travaille pour le l´Empereur, ou du moins pour un de ses mécaniciens. Les chances étaient faibles. Très faible surtout que, même si elle savait si la rumeur état fausse ou pas, pourquoi me le dirait-elle ?
J´avais trouvé un sujet de conversation, c´était déjà bien. Je n´allais pas non-plus demander le ciel. Quoi que...

Spoiler:
 

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Signature par Aelia.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elvira
Rang 3
avatar

Messages : 494
Elys : 2262
Age : 28
Localisation : Ailleurs..

MessageSujet: Re: Être, c´est être différent. {avec Elvira}   Lun 9 Juil - 12:54

Spoiler:
 

Sa réponse quelque peu laconique fit retomber mon enthousiasme, j'avais toujours eu en horreur les conversations molles et tristes, les réponses courtes et froides. C'etait une chose qui me hérissait particulièrement le poil. Je me redressais prête à m'éloigner lorsque la jeune fille enchaîna et me posa une question pour entretenir la conversation, ce qui me surpris tout d'abord et à laquelle je répondis sans hésitation:

- Je travaille ici, pour le Mécanicien des Armées en personne! C'est un mentor tout à fait remarquable, cependant je suis pour le moment réduite à quelques travaux d'assistance et des plans d'une simplicité affligeante ! Mon travaille devient répétitif, mais pour se faire un nom, il faut bien commencer au bas de l'échelle et mon bas et quand même relativement bien placé du coup de l'Empereur ! Mon orgueil tenait la tête haute et ma voix résonnait presque dans la petite ruelle encore calme, gonflée par tant de fierté Cependant je dois reconnaître au marché d'Altair une remarquable diversité de produits et de pièce ! C'est un petit paradis pour les mécaniciens.-

Tout en parlant je marchais le long des étalages, je jetais de temps à autre quelques coup d'oeil à la jeune fille. Quelque chose chez elle ne me revenait pas.. Je n'arrivais pas a distinguer ce qu'il en était cependant je ne parvenais pas à lui trouver une quelconque sympathie et c'est donc sur un ton froid et légèrement irriter que je lui demandais de nouveau:

- Et vous, êtes vous mécanicienne?-

Je ne voulais pas raconter trop de chose à quelqu'un que je ne connaissais pas. J'étais peut être bavarde mais certainement pas naïve et idiote. Notre monde traversait une période sombre, bien que l'Empereur ne veuille en faire paraître que les bons côtés, nous devions faire attention. Les rebelles conspirait contre l'Empire, certains pauvres complètement désespérés devenaient fous et couraient les rues un couteau à la main et les voleurs en profitaient pour piller les plus riches. J'étais dans une situation confortable avec mon travail auprès d'un grand mécanicien cependant je n'étais pas dupe. C'est donc avec prudence que je m'adressais à cette jeune personne, ravisant mes paroles et en freinant mon égaux.

_________________
Bienvenue par-Minou [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elnor
Rang 2
avatar

Messages : 288
Elys : 2236
Age : 25
Localisation : Vega

MessageSujet: Re: Être, c´est être différent. {avec Elvira}   Dim 12 Aoû - 16:25

[un mois de retard ! sortez le champagne !][surtout que c'est du light, désolée]

- Je travaille ici, pour le Mécanicien des Armées en personne!...

Par les dents de pics ! Mais quel orgueil ! Je n'arrivais même pas à croire qu'en une seule phrase, on puisse y mettre autant de prétention, d'arrogance et de fierté. Le ton, les mots, les manières. Tout faisait que dès que l’entendis la jeune fille prononcer ces quelques mots, je n'avais plus du tout envie de continuer la conversation avec elle.

-...il faut bien commencer en bas de l'échelle et mon bas est quand même relativement bien placé du coup de l'Empereur !

Détestable. C'était bien le mot qu'elle m'inspirait. Mes efforts, aussi lamentables furent-ils pour entretenir la conversation, n'étaient de toute évidence plus de la partie. J'avais une envie folle de la laisser toute seule avec ses grands airs, mais l'idée de lui fermer le claper avait aussi pour moi une horizon assez intéressante...Enfin, je verrais en fonction de la tournure de la conversation.

Elle s'arrêta de parler quelques instants puis me redemanda d'un ton sec :

- Et vous, êtes vous mécanicienne?

Je retenais un sourire. Elle allait être bien déçue.

- Non, je ne suis pas mécanicienne. Ce genre de travaille ne m’intéresse pas, surtout si c'est pour une armée. Habillé des personnes pour qu'elle se tape dessus, je ne vois pas trop l’intérêt. Autant faire un bras de fer, c'est moins mortel.

Je n'étais pas sur de la réaction de la fille, après tout, je ne la connaissais pas. Mais je l'imaginais bien piquer une crise. Sauter sur place comme pour s'enfoncer dans le sol, s'arracher les cheveux, sortir les plus beaux jurons connu jusqu'à présent. Et répliquer ! Elle n'avait pas l'air d'être le genre de personne à se faire marcher sur les pieds, et la confrontation promettait d'être belle. Surtout si elle croyait dur comme fer que son Empereur était le guide tout puissant du pays. Dans ce cas, ma critique sur son armée allait sérieusement la froisser.
Je pourrais m'attirer des ennuis si elle répéter ça à un des soldats à chaque coin de rue. Même si je n'avais pas insulté l'Empereur directement, il était parfaitement capable de punir des personnes pacifiques ou neutres. Il était de tout manière trop tard. Les mots étaient sortis, je n'avais plus qu'à attendre la réaction de la jeune fille.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Signature par Aelia.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Être, c´est être différent. {avec Elvira}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Être, c´est être différent. {avec Elvira}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une histoire commune, un destin différent, un avenir commun
» Quelque chose de différent : "Mon Amour Chéri"
» Théodore C. Deschanel ~ Pour être irremplaçable, il faut être différent.
» différent jeux
» JAY ~ l'amour n'a pas d'âge, pourquoi ça serait différent avec l'amitié ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elysphère :: ★ Sur les chemins de notre monde ★ :: Altaïr-
Sauter vers: